Electricité, éclairage

A noter vérification légale, réf. EL3 (install. électr. définitions), EL12 (alim.électr. install. sécurité), EC7 (éclairage sécurité), EC9 (éclairage évacuation), EC10 (éclairage d'ambiance)

Les différents éclairages

L'éclairage dans son ensemble doit être exclusivement électrique sachant qu'il en existe trois différents types.

éclairage normal : l'éclairage utilisé en exploitation courante (fixe ou suspendu)

éclairage de remplacement : qui permet la continuité de l'exploitation en cas de défaillance éclairage normal

éclairage de sécurité : en état de veille pendant l'exploitation, mis en service en cas de défaillance éclairage normal/remplacement ou de sinistre, alimenté par source de sécurité d'autonomie minimum d'une heure en ERP et 36h en IGH.

L'éclairage de sécurité

clique ici pour SCHEMA eclairagesecurite

Les différentes sources d'alimentation d'éclairage

La source d'alimentation de l'éclairage normal est le réseau de distribution public (EDF, GEG...)

La source d'alimentation de l'éclairage de remplacement est soit le réseau de distribution public, soit la source de remplacement.

La source d'alimentation de l'éclairage de sécurité est soit une source centralisée (armoire de batteries d'accumulateurs) soit des BAES (formulation qui manque de rigueur car le BAES est à la fois l'éclairage à la fois la source de par sa batterie d'accumulateurs interne).

A noter qu'en IGH l'AES doit comporter au minimum deux sources autonomes indépendantes des sources normales.

Définitions

BES Bloc d'Eclairage de Sécurité (avec fil de raccord à la source d'alimentation)

BAES Bloc Autonome d'Eclairage de Sécurité (sans fil de raccord)

BAPI Bloc Autonome Portable d'Intervention)

TGBT Tableau Générateur de Basse Tension

GMTG Groupe Moteur Thermique Générateur

GE Groupe Electrogène

Les installations électriques et leur source d'alimentation

(informations supports France Sélection et Main Services Formation)

  • Généralités

Les installations électriques doivent être sécurisées selon certaines dispositions afin d'éviter tout risque incendie et de rendre possible le fonctionnement des installations de sécurité lors d'un sinistre, notamment détection automatique incendie, désenfumage, alarmes et alerte, éclairage de remplacement et de sécurité etc. Naturellement tout local électrique doit être isolé en conséquence, ventilé, identifié, d'accès réservé et disposer de moyens de secours adaptés aux risques et d'un éclairage de sécurité (BAPI).

  • Sources d'alimentation des installations électriques (à ne pas confondre avec l'éclairage seul)

La source d'alimentation normale est le réseau électrique de distribution publique (haute ou basse tension) ⇒ EDF, GEG, etc.

La source d'alimentation de remplacement est soit la source normale, soit la source de remplacement.

L'éclairage de sécurité est alimenté par l'AES (Alimentation Electrique de Sécurité), la source pouvant être :

  ♦ groupe électrogène (source obligatoire en IGH)

  ♦ batteries d'accumulateur en source centralisée (armoire grise)

  ♦ dérivations du tableau électrique principal de l'établissement

 

Eclairage de sécurité : entretien, maintenance

Il existe trois différentes vérifications d'entretien élémentaire :

  1. journalière (mise en état de veille, vérification visuelle)
  2. mensuelle (allumage de toutes les lampes en passage à la position de sécurité)
  3. semestrielle (autonomie minimum 1h des batteries d'accumulateurs)

Une vérification annuelle est également effectuée par un organisme agréé, qui est annexée au registre de sécurité. Sachant que les groupes électrogènes et les batteries d'accumulateur font l'objet de vérifications régulières des niveaux de réservoir d'huile, de carburant (gazoil, fioul), et d'eau et du démarrage des moteurs.

 

 Un commentaire, une suggestion ? CLIQUER ICI