Colonnes sèches et humides

A noter vérification légale, réf. MS18-19 (colonnes sèches), réf. MS22-23-24 (colonnes humides), réf. GH55 (IGH)

Les colonnes sèches

Une colonne sèche est constituée de :

  1. une colonne (diamètre 65 mm. en général, et 100 mm. risques importants)
  2. un raccord d'alimentation ou prise d'alimentation (hauteur 0,80 à 1,50 m. du sol ⇒ extérieur)
  3. 2 trainasses reliant le raccord à la colonne
  4. des prises d'incendie intérieures (40mm simples/doubles, 65mm simples ⇒ 0,80 à 1,50 m. du sol, inclinaison 45° vers le sol)
  5. un poteau incendie ou une bouche incendie (PI ou BI ⇒ distance maximale de 60m. de la prise d'incendie)

Sachant qu'une colonne sèche est obligatoire dès la présence de locaux à risques importants dans les étages de plancher bas à plus de 18 mètres du niveau de la voie d'accès aux engins de secours et dans les IGH, l'intervention se passe comme suit :

  1. les sapeurs pompiers alimentent leur engin pompe sur PI ou BI
  2. l'engin pompe renvoie l'eau par prise/raccord d'alimentation externe correspondant (colonne montante ou descendante)
  3. les intervenants prennent une lance et deux tuyaux de diamètres concernés pour filer dans le niveau sinistré

Les colonnes humides

Les colonnes humides sont obligatoires dans les IGH de plus de 50 mètres ainsi que dans certains établissements importants. Celles-ci doivent être utilisables à chaque niveau, alimentées en eau potable et protégées contre le gel.

Les colonnes humides sont dites en charge car reliées à une réserve d'eau située en partie haute ou basse de l'établissement. Elles ont les caractéristiques suivantes :

  1. 2 colonnes de 100 mm.
  2. prises d'incendie à tous les niveaux
  3. débit surpresseurs ou pompes 60m3/h (ou 1000l/mn)
  4. pression de l'eau de 4,5 à 8,5 bars
  5. réserve 120m3 d'eau minimum
  6. une prise de réalimentation externe (distance 60 m. maximum de PI/BI, 2 orifices 65 mm. avec vannes)

Entretien et vérifications

L'agent responsable de l'entretien devra vérifier le bon état des installations, la présence du bouchon de fermeture voire de la chaînette associée, l'accessibilité et la signalisation des divers orifices, le bon fonctionnement de la robinetterie, l'absence de déchet dans les colonnes et le niveau d'eau de la réserve pour la colonne humide. Des essais de mise en pression sont enfin effectués une fois par an pour les colonnes sèches. Le tout est bien évidemment annexé dans une notice d'entretien.

 

 

 Un commentaire, une suggestion ? CLIQUER ICI